La pétanque : un jeu sportif plein d’histoire

Sous le chant des cigales, sur le terrain d’un camping à Vendre, avec un minimum d’effort et un maximum de paroles, les boules sont lancées. Et c’est parti pour un jeu sportif plein d’histoire et riche en bienfaits pour la santé.

Histoire de la pétanque

Un jeu proche de la pétanque a été joué à l’époque romaine et grecque. De la même manière que la pétanque, ce jeu se joue avec des boules en pierre ou en bois cerclé de fer. Les Romains quant à eux ont inventé le « cochonnet ». Le jeu a connu un grand succès par la suite et que les rois Charles IV et V finissent par l’interdire.
Pourtant, les adeptes ont continué à jouer aux boules, mais à l’abri des regards. À cette époque, leur lieu favori était les monastères. D’ailleurs, ce sont les moines qui ont construit les premiers boulodromes couverts. L’interdiction fut levée quelques années plus tard. En 1907, la véritable pétanque a vu le jour. Pieds joints, lance de boule sans élan à partir d’un cercle tracé au sol, les joueurs ont commencé à la pratiquer dans un terrain plus court.

Règle de jeu

Le matériel nécessaire pour jouer à la pétanque : des boules métalliques et un cochonnet. La pétanque se joue partout, sur un terrain plat. Les joueurs peuvent le pratiquer en solo (pour une tête-à-tête) ou en équipe (pour une doublette ou triplette). L’essentiel c’est que de part et d’autre, dans chacune des équipes, le nombre de boules soit le même. Le but est simple : lancer la boule le plus près possible du cochonnet. Pour commencer, il faut tracer un cercle. De là, il faut lancer le cochonnet à un endroit visible (soit à 6-10m du cercle). Et pendant le jeu, il faut lancer les boules depuis le cercle pour atteindre le cochonnet. L’équipe qui aura des boules plus près du cochonnet emporte la victoire.

La pétanque et la santé

La pratique de la pétanque fait partie de la culture de certaines régions. Actuellement c’est une réelle activité sportive donnant lieu à des championnats internationaux. Il réunit jeunes et vieux dans un cadre convivial. Il favorise alors la relation des différentes des générations. Elle protège aussi contre les méfaits de la sédentarité. En effet, cette dernière figure parmi les 10 principales causes de mortalité et d’incapacité dans le monde. La dépense énergétique n’est pas significative lorsque l’on joue à la pétanque. Par contre, elle favorise la mobilisation et l’entretien articulaire. Elle maintient également un bon tonus musculaire ainsi que l’équilibre. Elle stimule la faculté cognitive et cérébrale. Et surtout, elle retarde le vieillissement. Alors cet été, laissez-vous tenter par un partie sur la plage près du camping à Vendre ! Le début d’une passion naîtra forcément !

spacer

Leave a reply