Comment reconnaître les objets de valeur aux marchés aux puces ?

Les vendeurs présents dans un marché aux puces peuvent être regroupés en 3 classes distinctes : antiquaires, acheteurs informels et simples particuliers. Parmi ces catégories, les 2 premiers sont bien au courant des objets qu’ils vendent. La troisième offre des opportunités pour les collectionneurs et les connaisseurs.

Les conseils pour la quête

Afin de bénéficier d’un large choix, il faut arriver en premier sur les lieux. Les principaux fouineurs sont toujours présents dans un marché aux puces dès son ouverture. En outre, il est également important de savoir que tous les objets s’y trouvant datent des 20 dernières années. Souvent, les vendeurs racontent des bobards quant à la date de fabrication de leurs marchandises. Par ailleurs, comme chacun a ses propres goûts, il est évident d’y acheter ce que l’on veut.

Comment reconnaître une porcelaine de valeur ?

Les objets en porcelaine se trouvent en grand nombre dans les marchés aux puces. Ces choses peuvent être des ustensiles de cuisine ou des bibelots décoratifs. Toutefois, il importe de souligner que parmi ces piles d’objets se cachent de véritables trésors. On les identifie par leur peinture réalisée à la main. Les œuvres d’artistes se démarquent des motifs industriels imprimés par des lettres spécifiques. Les figurines paraissant étranges figurent également au milieu de ces objets de valeur.

Discerner les peintures

Les ventes de garages et d’ateliers permettent d’avoir le bon œil en dénichant des peintures ayant de la valeur. Il importe également de bien examiner les signatures sur chaque œuvre. Au plus, il faut demander l’avis d’un expert. Au cours du temps, des toiles d’éminents artistes étaient passées par les marchés aux puces et ont transité dans des maisons de particuliers. Ces objets ont pu être vendus pour peu, alors qu’ils auraient dû coûter une fortune.

spacer

Laisser une réponse