Découvrir l’art thérapie

L’art-thérapie s’offre comme un outil psychothérapeutique envers des patients souhaitant s’engager dans une forme de thérapie via l’éveil d’une pratique artistique ou encouragé par leur praticien. C’est en 1946 que l’hôpital St-Anne à Paris exposa pour la première fois des œuvres d’arts qui motiveront par la suite la création d’ateliers d’art-thérapie pour les malades hospitalisés. Aujourd’hui totalement démocratisée, cette pratique rayonne dans différents centres spécialisés offrant de multiples activités artistiques aux patients, de l’écriture à la musique en passant par les arts plastiques, la danse ou le théâtre. Bien définis, et avec une éthique propre, il est possible de se former à l’art-thérapie : focus sur ce parcours de soin.

 Les ateliers d’art-thérapie

Au sein des ateliers d’art-thérapie, l’accent est volontairement mis sur un double parcours de soin qui chuinte le recours traditionnel à la parole comme cure. Il s’agit de développer chez le patient sa capacité créative à des fins de transformation, de la souffrance psychique vers la résilience artistique. Nul accent sera mis par l’encadrement sur le résultat obtenu, mais bien sur le processus enclenché par le patient : l’enjeu étant de pouvoir révéler ce dernier, faire émerger son vécu via son travail artistique. Réuni dans un cadre propice à la libération de son imaginaire créatif, le patient aura des rendez-vous précis, réguliers, avec un lieu et un cadre préalablement établi.

 

 

L’essence de l’art-thérapie

Dès lors, si l’art-thérapie engage le patient sur un chemin de cure sans recours au langage, c’est par l’expressivité artistique que la personne va pouvoir s’engager sur ce chemin de transformation et se révéler, se soigner. Or, l’essence de l’art-thérapie se fonde sur le parcours créatif du sujet et non sur une quelconque évaluation esthétique de l’œuvre accomplie ou du jeu artistique réalisé. C’est dans ce cadre là, qu’en  formation art thérapie  le formateur insiste sur cette essence fondamentale de cet outil psyhothérapeutique afin que tout nouvel art-thérapeute s’inscrive pleinement dans cet accompagnement créatif.

spacer

Leave a reply